La colocation avec Pinel

La colocation avec la loi Pinel

Le marché des colocataires n'a cessé d'augmenter au cours des 4 années, alors que l'offre est particulièrement limitée. Dans les grandes villes, seulement 10% des logements sont loués pour le placement, soit 200 000 produits dans toute la France. Trouver le bon locataire n'est pas facile. Vous l'avez peut-être trouvé si vous devenez propriétaire lorsque vous investissez dans une propriété louée, par exemple avec l'appareil PINEL. L'anxiété de devoir faire face aux factures impayées d'un locataire pèse souvent sur les propriétaires. Le colocataire s'avère être une solution sûre et séduisante qui pourrait vous intéresser! Le bail est établi entre le propriétaire et chaque colocataire. Comprend les noms et les signatures de tous les occupants de la maison. Par conséquent, chaque occupant est en contact direct avec le propriétaire et peut réclamer de lui tous les droits du locataire.

La colocation avec la loi Pinel

Un placement favorisé

En retour, chaque colocataire est responsable de toutes les obligations du bail. Cependant, la loi Alur elle-même prévoit que le montant du loyer payé par tous les colocataires ne peut pas être supérieur à la référence de loyer plus longue. Le placement est de plus en plus favorisé tout au long de la durée des études, l'augmentation du prix des loyers et du pouvoir d'achat. Investir dans un appartement partagé est bénéfique pour deux occupants. Par conséquent, un investisseur ne peut pas acheter un studio de 20 m2 à Toulouse, par exemple, et imposer un revenu de 800 euros. Il sera encadré par la loi et ne peut pas dépasser un plafond établi sur la base de la superficie et de la surface de la propriété. Cela permet aux maisons disponibles et accessibles aux maisons modestes ou aux étudiants.

Augmenter sa rentabilité

La nouvelle loi de l'ALUR limite toutefois la durée de la solidarité d'un colocataire après six mois de congé. Par conséquent, il est essentiel d'identifier pour chaque acte de garantie signé un colocataire commun régi par la présente loi, puisque le bonus a également éteint le garant au bout de 6 mois. Si un résident n'a pas signé le bail, il ne sera pas considéré comme colocataire, mais comme un seul occupant. Votre nom n'apparaît pas sur le bail, vous n'aurez aucune obligation envers le propriétaire. L'occupant n'aura pas droit au logement, même s'il contribue au paiement du loyer. Enfin, un propriétaire qui souhaite augmenter encore la rentabilité de son investissement en biens locatifs peut recourir au placement meublé. Par conséquent, vous bénéficierez d'avantages fiscaux attractifs tout en louant de 15 à 40% plus cher.